Le stationnement

Droit au stationnement

Notre fédération agit au quotidien pour le respect de nos droits à circuler et stationner librement de jour comme de nuit...La pérennité de cette liberté a pour contrepartie quelques règles à respecter absolument (consulter notre code du comportement).

Nous nous opposerons toujours avec fermeté à la volonté de certains de nous contraindre à aller dans une seule forme de structure, réduisant ainsi notre liberté de choix...Pour autant, nous dénonçons avec la même fermeté, les comportements individualistes et irrespectueux d'une minorité de camping caristes,hélas trop visibles qui se croient autorisés à déballer n'importe où, qui squattent des places de parking public, qui vidangent hors de lieux prévus à cet usage, prennent les aires d'accueil pour des campings. Dans les zones ou périodes à forte concentration touristique, nous demandons la stricte limitation à 48 h pour permettre la nécessaire rotation des utilisateurs.

Les aires techniques

Les camping caristes ont besoin de faire les vides et les pleins à intervalle régulier. Pour cela il faut mailler le territoire en "aires techniques". Si certaines régions ont bien pris en compte cette problématique, ce n'est pas encore le cas partout. Là où ces équipements existent, nous devons les utiliser.

Artisanales ou industrielles, elles permettent de se débarrasser des eaux grises et noires dans des conditions respectueuses de l'environnement et aussi de faire le plein d'eau propre. Certaines sont équipées de prises électriques pour remettre à niveau les batteries de service. Toutefois, il serait malvenu d'en profiter pour transformer ces endroits en "camping" pendant plusieurs jours. Nous devons aussi les laisser en parfait état de proprété après notre passage...

Les aires de stationnement

Publiques ou privées, gratuites ou payantes parfois associé à l'aire technique, ces aires sont prévus pour une halte de courte durée le temps de visiter une ville, de servir de point de départ pour une randonnée ou tout simplement pour passer une nuit lors d'un long voyage. Elles ne doivent pas, surtout en période de forte fréquentation, être utilisées pour des séjours de longue durée...

Les autres formes d'accueil

Les campings sont de plus en plus nombreux à prévoir des équipements spécifiques (dalle de vidange, terrain stabilisé...) pour mieux nous recevoir. La FFACCC a des partenaires permettant d'obtenir des réductions sur les nuitées. Certains acceptent même le passage uniquement pour les services.

Les réseaux Bienvenue à la ferme et France Passion permettent aussi de se reposer souvent dans un cadre verdoyant. Parmi les nouvelles formes d'accueil, on peut aussi citer camping car d'hotes et le réseau Gamping ( des particuliers offrent quelques places sur leur propriété).

De nombreux sites répertorient les aires et campings, la presse spécialisée fournit aussi des guides. Enfin les offices de tourisme donnent toutes les informations utiles pour un séjour ou une halte en toute tranquilité.

Les entraves au stationnement

Quelques communes, souvent situées en zone fortement touristique, continuent de restreindre illégalement nos possibilités de stationnement par des arrêtés ou des barres de hauteur. La plupart du temps, les élus de ces communes justifient ces interdictions par des problèmes liés à la pollution "visuelle" générée par nos véhicules ou par des excès de comportement (daballage notamment). Nous devons combattre ces idées reçues et surtout argumenter sur le fait que l'on ne peut pas "punir" tous les camping caristes pour des débordements individuels dont seuls les auteurs doivent être sanctionnés.

Si vous constatez ce type d'entrave, faites les remonter vers l'UCCF qui pourra intervenir via le Comité de liaison du camping car pour, par la negociation, ou par voie judiciaire obtenir l'abrogation de ces restrictions. Quelques exemples récents...

Respectons les autres

Lors de nos haltes, faisons l'effort de ne pas se mettre en travers, ni d'empièter sur les autres places. Ne pas le faire accrédite l'idée que les "camping caristes" sont des adeptes du "moi d'abord" et donne des arguments à ceux qui veulent nous parquer loin des plages ou des centre ville.

Nous sommes des visiteurs. Nous devons montrer le plus grand respect pour nos hôtes d'un jour. Ne stationnons pas devant des vitrines de magasin, ne cachons pas les panneaux de signalisation. S'il le faut, que l'un reste à proximité du camping car pour pouvoir le déplacer de quelques mètres , pendant que l'autre va chercher du pain ...ou des cigarettes

Notre mode de loisirs impose des contraintes. Les riverains des villes où nous arrêtons n'ont pas à se plier à nos exigences. Nous devons , au contraire, nous adapter. Et en toutes circonstances, gardons le sourire et remerçions ceux qui nous recoivent.

 

La législation

Une circulaire de 2004 précise les différents textes à aplliquer selon les cas. Contrairement à ce que l'on a pu lire sur des forums, ce n'est pas une autorisation de stationner n'importe où, n'importe comment.

 

Pas de déballages : cales, tables, chaises, auvents et plus parfois en dehors des lieux spécifiquement prévus pour les camping car. Le domaine public n'est pas un camping.