0

Union des Camping Caristes de France UCCF-FFACCC
Articles de uccf-webmaster
  • Technicien Telecom retraité

Centres d'intérêts :
musique, informatique, voyages en camping-car

À propos de l'auteur :
Jean Pierre , ancien technicien telecoms , "senior" actif passionné par les musiques du monde et les voyages.

Citation préférée :
On peut vivre sans pain mais pas sans ami.

Articles de uccf-webmaster

Victoire du CLC Azur (40)

Par Le 09/01/2024

Le tribunal adminstraif de Pau invalide l'arrêté du maire d'Azur pris à la demande de Camping Car Park pour interdire le stationnement hors de l'aire des véhicules transportant du gaz ou de l'eau...

Lire article

Equipements hivers en Europe

Par Le 01/11/2023

En ce début de période hivenale, de nombreux camping caristes vont continuer à utiliser leur véhicule...Selon les pays traversés la réglementation en matière d'équipements spéciaux (pneus ,chaines etc...) est différente.

Alors avant de partir , il est indispensable de se renseigner.

Circulation hivernale en Europe

On ne vidange pas n'importe où

Par Le 19/04/2023

Dans un article du monde du camping car, Jean Pierre Ruellé, président de l'UCCF rappelle que même si on utilise des produits Bio, on ne vidange pas n'importe où ses eaux grises et noires ...

Lire l'article

Loi montagne (mise à jour Novembre 2023)

Par Le 20/10/2022

 

Le 1er novembre 2021,  la loi "montagne" est entrée en vigueur.

Les camping car sont concernés

Que dit la loi :

Pour limiter les embouteillages sur les routes dans les régions montagneuses, ou les situations dangereuses, et améliorer la sécurité des usagers, il faudra équiper sa voiture de pneus hiver ou de chaînes en période hivernale dans certaines communes. La période hivenale commence le 1er novembre et se termine le 31 mars.

Quels sont les départements concernés

  • Ain (01)
  • Allier (03)
  • Alpes-de-Haute-Provence (04)
  • Hautes-Alpes (05)
  • Alpes-Maritimes (06)
  • Ardèche (07)
  • Ariège (09)
  • Aude (11)
  • Aveyron (12)
  • Cantal (15)
  • Doubs (25)
  • Drôme (26)
  • Haute-Garonne (31)
  • Isère (38)
  • Jura (39)
  • Loire (42)
  • Haute-Loire (43)
  • Lozère (48)
  • Moselle (57)
  • Puy-de-Dôme (63)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Hautes-Pyrénées (65)
  • Pyrénées-Orientales (66)
  • Bas-Rhin (67)
  • Haut-Rhin (68)
  • Rhône (69)
  • Haute-Saône (70)
  • Savoie (73)
  • Haute-Savoie (74)
  • Tarn (81)
  • Var (83)
  • Vaucluse (84)
  • Vosges (88)
  • Territoire de Belfort (90)

Quels dispositifs ?

  • 4 pneus neiges montés sur au moins deux roues de chaque essieu.
    • Marquage M+S autorisé jusqu'en 2024 (ce type de pneu ne répond pas aux exigences des tests sur route enneigée)
    • Marquage 3PMSF
      • Les véhicules portant des pneus à clous sont exonérés des obligations d’équipement.
  • Chaines ou chaussette à neige sur les roues motrices.
  • Les pneus 4 saisons (4S, All Weather, All Season ) n’ont pas de définition réglementaire : pour être considérés comme pneus hiver, il faut qu’ils soient estampillés « 3PMSF » , ou au minimum « M+S » pour la période transitoire des 3 premières années d’application de la nouvelle réglementation.
     

Sanctions possibles en cas de non respect

Une amende de 4ème classe (135€) et la possibilité d'immobillsation du véhicule si il risque d'entraver la circulation sont prévues dans la loi. Mais les decrets d'application n'ont pas été publiés. Le gouvernement a tranché : aucun PV ne sera distribué pour les étourdis qui n’auraient pas équipé leur véhicule en pneus hiver, ou ne  détiendraient pas des chaînes ou chaussettes à neige entre le 1er novembre et le 31 mars prochains dans les 34 départements montagneux concernés par la Loi Montagne.  Cette tolérance ne doit pas faire oublier l’esprit de cette règlementation : « Continuer à améliorer la sécurité des usagers de la route en période hivernale ».

Signalisation

Les panneaux (B58 et B59)  marquent les entrées et sorties des zones concernées.

Panneaux b58 b59

 

Informations complémentaires

Réaction du président de l'UCCF à un article de presse

Par Le 29/09/2022

Jean-Pierre RUELLÉ

Président de l’UCCF Connaux le 16 septembre 2022

À

Monsieur Hervé Pinson
Rédacteur en Chef
Le Courrier du Pays de Retz

Bonjour Monsieur Pinson,

Un certain nombre de camping caristes, adhérents ou non à notre fédération, m’ont fait part de leur « étonnement » à la lecture de l’article publié le 31 août, dont vous êtes le signataire et intitulé « la folie du camping-car un réseau d’aires de stationnement enregistre une hausse de 33% de fréquentation. »

J’ai donc, à mon tour, lu avec intérêt cet article.Loin de moi l’idée de remettre en cause la liberté d’écriture des journalistes ; de même je comprends très bien le souci pour un journal « régional » de présenter les activités des entreprises locales.

Permettez-moi cependant de m’interroger :

Vous écrivez :
« Le réseau Camping-car park, basé à Pornic (Loire-Atlantique) et qui comprend plus de 400 aires

Or lorsque le camping cariste moyen que je suis se rend sur le site de cette société et fait le comptage des aires
il arrive à 343 !!!

Admettez que cet écart est important et …étonnant !
« 
plus d’un million de nuitées ont été enregistrées cet été sur le réseau Camping-car park, entre le 1er juin et le 30 août 2022 ».Or dans un paragraphe précédent vous donnez le nombre de 11000 emplacements disponibles. En reprenant, sur la carte des régions proposée dans l'article et fourni par CCP, le nombre de nuitées totale est de 1 037 463 pour la période du 1er Juin au 30 Août soit 91 jours.

Donc, 1 037 463 : 91= 11 400, ce qui voudrait dire qu'il a été vendu plus d'emplacements que ceux existants (103,50% de Taux d'occupation) ... Étonnant !!!Surtout que sur les réseaux sociaux nombreux ont été les témoignages de camping caristes écrivant qu’ils avaient trouvé de la place sur les aires CCP. Certes, annoncer « plus d’un million de nuitées» …cela fait « le buzz » comme il est coutume de dire. Mais bien souvent, hélas, le buzz masque la réalité !!!

Dans votre article, un lien renvoie à un article précédent daté du 31 août 2021 ! Là encore je m’interroge. Vous écrivez « Camping-car Park », 1er réseau européen d’aires d’étapes et de services….Une affirmation qui là encore ne résiste pas à la réalité ! Les réseaux d’aires d’étape et de services sont nombreux et tous beaucoup plus importants ! Ainsi le réseau France Passion compte plus de 2500 possibilités d’étapes ; le réseau constitué des installations communales à gestion communale dépasse les 3000 ! Qu‘en est-il du réseau AirePark, je vous invite à aller consulter leur site. Et bien d’autres…

Enfin vous rapportez ces paroles des dirigeants : « les deux dirigeants savaient qu’une solution d’accueil de camping-caristes, clé en main, plaît aux élus qui veulent lutter contre les vidanges sauvages ou les stationnements illégaux. »

Que les élus veuillent lutter contre les vidanges sauvages et les stationnements illégaux est tout à fait louable. Leur faire croire que la solution est l’installation d’un CCP est un leurre ! Hélas cela ne résoud rien et le pire est que certains élus, ayant foi dans cet argument, ont pris des arrêtés d’interdiction de stationnement qui ont été déclarés illégaux et ont été condamnés par les tribunaux administratifs !

Voilà ces quelques remarques à propos d’affirmations qui, il faut bien le reconnaître irritent plus d’un camping-cariste surtout lorsqu’on les retrouve dans d’autres publications. Cela fait penser au mieux à du publi-reportage au pire à de la fausse information.

Veuillez agréer, monsieur le rédacteur en chef, mes meilleurs sentiments camping-caristes.

Jean-Pierre Ruellé
Président de l’UCCF

 

ZFE et camping car

Par Le 29/09/2022

Un article du Monde du Camping Car indique que certaines métropoles accordent des dérogations pour les véhicules dont les certificats d'immatriculation portent les mentions VASP et Caravane pour circuler dans les zone à faible émission.
Rouen, Toulouse, Strasbourg, Montpellier et Saint-Etienne permettent ainsi à nos camping car de circuler même si les vignettes Crti'air sont en classement 4 ou 5. Toutefois ceci est provisoire.

Pour rappel , le Décret n°2016-847 du 28 juin 2016 précise les conditions de mise en place des zones à circulation restreinte...

Important : la circulation des véhicules dont le conducteur ou un passager est titulaire de la carte "mobilité inclusion sationnement" est toujours autorisée.

Article complet

 

 

La Séguinière

Par Le 25/03/2022

Qaund CCPARK fait interdire le stationnement pour la deuxième fois dans une commune malgré l'intervention du CLC

La Séguinière. Arrêté réglementant le stationnement des camping-cars

Publié le 21/03/2022
Par arrêté du 2 février 2022, le maire a réglementé le stationnement des véhicules transportant des bouteilles de gaz ou stockant des eaux usées. L’occupation par ces véhicules est interdite de 22 h à 8 h sur les aires et dans les parcs de stationnement publics suivants : parking de la Prairie, parking de la rue du Bocage, parking du complexe sportif Pierre de Coubertin et l’espace naturel du Moulin de la Cour.
Les véhicules stationnant à ces endroits entre 22 h et 8 h sont désormais verbalisables.
Pour rappel, une aire de camping-car est implantée à La Séguinière, à la Prairie.

Et si le permis B passait à 4,250T ou à 4,500T ?

Par Le 20/03/2022


La commission européenne lance une consultation auprès de tous les citoyens ! La FICM vous demande de participer à cette consultation ; elle est la seule fédération de camping caristes à suivre ce dossier.
Je vous invite à y participer et pour vous aider je vous ai préparé un dossier à consulter sur notre site.
Je compte sur vous !
Jean Pierre RUELLE
Président UCCF
Chargé de communication FFACCC

Cette consultation vise à recueillir toutes précisions utiles en vue de la Révision de la Directive 2006/126 relative aux Permis de Conduire.

Rappel historique :

La Commission avait déjà organisé une consultation d’orientation en mai 2021, destinée à recueillir les thèmes à traiter dans le cadre de cette révision. Plus de 2200 contributions avaient été recueillies, venant en majorité de citoyens européens, en particulier les utilisateurs de motorhomes. Hélas seulement 1% de réponses venaient de France !
Tous demandaient le relèvement du poids maximum en permis B à 4.25T ou 4.5T et expliquaient pourquoi !

Un premier texte a été publié par la Commission : la FICM est intervenue de nouveau et a obtenu qu’une nouvelle consultation soit ouverte !
C’est à cette consultation que nous vous invitons à participer ! Si nous voulons une révision du permis de conduire et obtenir :

  • le passage du PTAC en permis B de 3.5T à 4.5T.
  • de ramener le C1 en permis B pour tous les véhicules M1!

La participation de chacun est indispensable ! Vous avez jusqu’au 20 mai 2022 pour contribuer à ce progrès tant attendu par nous les camping caristes ! Mais aussi par beaucoup d’autres : artisans, services de secours, etc…

Un très grand merci à la FICM : à son Président Claude Guet et à Marcel J.Ch. Vanden Clooster chargé des relations de la FICM auprès des institutions européennes. Marcel réunit les informations, constitue les dossiers, les suit en permanence ! Un travail énorme !

Vous trouverez ci-joint, à télécharger ou consulter en ligne sur votre site UCCF

Vous découvrirez que les 3,5T datent du …17ème siècle !!!!

Stationnement camping-car au Portugal

Par Le 25/08/2021

Article original en portugais

 

La nouvelle loi sur le régime du stationnement et du stationnement des camping-cars, qui établit qu'en dehors des zones protégées, les nuitées sont autorisées "pour une durée maximale de 48 heures dans la même commune", entre en vigueur mercredi.

La loi 66/2021, qui modifie le régime de stationnement, de nuit et de stationnement des camping-cars, modifiant le code de la route et le règlement sur la signalisation routière, a été publiée le 24/08/2021 dans Diário da República, entrant en vigueur un jour après sa publication.

Le décret a été promulgué par Marcelo Rebelo de Sousa le 6 août, après avoir été approuvé à l'Assemblée de la République le 22 juillet avec les votes contre le PCP et le PEV, l'abstention de BE, PAN, IL et Chega, et les votes en faveur de les bancs parlementaires restants.

Lors d'un dernier vote global, les députés ont rendu viable le texte de remplacement présenté par la commission parlementaire de l'Économie, de l'Innovation, des Travaux publics et du Logement concernant le régime de stationnement et de stationnement des camping-cars inclus dans le code de la route, à savoir les articles 48 et 50-LE.

Conformément à la loi, en relation avec l'article 50-A, « la nuitée et le stationnement des camping-cars ou assimilés sont interdits dans les zones du réseau Natura 2000, les zones protégées et les zones couvertes par les plans d'aménagement du littoral, sauf dans les lieux expressément autorisé à cet effet".

"Dans le reste du territoire et en l'absence de réglementation communale pour l'activité, les camping-cars agréés par l'IMT - Institut de la Mobilité et des Transports sont autorisés la nuit, pour une durée maximale de 48 heures dans la même commune, sauf dans les lieux expressément autorisés à cet effet , pour lequel il n'y a pas de limite de nuitées", lit-on dans le texte publié aujourd'hui.

Le diplôme maintient la distinction du montant de l'amende pour ceux qui enfreignent les règles d'interdiction des nuitées et du stationnement des camping-cars ou assimilés en dehors des emplacements expressément autorisés à cet effet, laquelle "est sanctionnée d'une amende de 60 à 300 euros", sauf s'il s'agit d'espaces du réseau Natura 2000, d'aires protégées et de zones couvertes par les plans d'aménagement du littoral, auquel cas "l'amende est de 120 à 600 euros".

Dans ce cadre, « le Gouvernement pourra favoriser la régularisation des autorisations de stationnement et de nuitée [...] sous réserve d'une inscription quotidienne sur une plateforme électronique gratuite qui validera la géolocalisation et conservera cette inscription pendant une durée maximale de 60 jours », dans laquelle « le non-respect du précepte prévu aux présentes entraînera une majoration de 50 % de la sanction prévue ».

Le diplôme précise également qu'après notification des infractions, le contrevenant peut procéder immédiatement au paiement volontaire de l'amende, situation qui « correspond au paiement de l'amende pour le minimum ».

En ce qui concerne l'article 48 relatif à l'arrêt et au stationnement, « le stationnement des camping-cars et assimilés dans les zones du réseau Natura 2000 est interdit, les zones de paysage protégé et les zones couvertes par les plans d'aménagement du littoral, en dehors des emplacements autorisés pour le stationnement des véhicules » , et quiconque enfreint cette norme "est sanctionné d'une amende de 60 à 300 euros".

"Est considéré comme stationnement l'immobilisation d'un véhicule, avec ou sans occupants, qui ne constitue pas un arrêt et n'est pas motivée par des circonstances de circulation", selon l'initiative, qui précise également que "le stationnement des camping-cars ou assimilés, dans ces conditions que les autres véhicules doivent respecter cumulativement les dispositions du code municipal de stationnement et de circulation et les interdictions suivantes : a) le camping et toutes autres activités qui lui sont associées sur la route et l'espace public ; les dispositifs d'élimination définitive prévus à cet effet dans la législation spécifique applicable ; c) l'occupation de la voirie et de l'espace public supérieure au périmètre du camping-car ».

Dès son entrée en vigueur en janvier, le régime de stationnement et de stationnement des camping-cars inscrit dans le code de la route a été remis en cause par les représentants des camping-caristes, notamment par l'interdiction des nuitées pour les camping-cars en dehors des emplacements autorisés.

Lettre à la rédaction de FR3 Occitanie

Par Le 31/05/2021

Fr3 Occitanie a publié sur son site et sa page facebook un article intitulé Hérault, Aveyron, Pyrénées-Orientales... Où vont affluer les camping-cars cet été en Occitanie ?

Au nom de l'UCCF, Jean Pierre Ruellé, président a tenu à réagir auprès de la rédaction locale de FR3

Bonjour,
En tant que Président de l’Union des Campings Caristes de France, je me permets de réagir à l’article de Stéphanie Senet intitulé :


En effet  cet article n’utilise qu’une seule et unique « ressource d’information «  : « Camping Car Park », organisme privé. regroupant moins de 3% des aires d’accueil en France !
Hors cet organisme est largement décrié par les utilisateurs de camping cars et largement remis en cause par les fédérations d’utilisateurs : la FFCC (Fédération Française des campeurs caravaniers et camping caristes)  et la FFACCC (Fédération Française des Associations et Clubs de Camping Cars) don mon club fait partie.

En effet, prétextant « rendre service » aux municipalités, cet organisme privatise des aires de camping cars jusque là à gestion municipale. Pour y pénétrer il faut posséder une carte Camping Cars park ! Evidemment cela leur sert d’argument arguant que des milliers de personnes sont abonnées. Totalement faux , ces personnes ont  été obligées de prendre cette carte pour "trouver refuge ».
Elle laisse supposer aux municipalités qu’elles pourront ainsi prendre des arrêtés interdisant le stationnement de nos véhicules dans leur commune hors …bien évidemment CCP !
Et laisse croire aux municipalités un taux de remplissage supérieur à 50% alors qu’il ne dépasse pas 30% sur l’ensemble du réseau !!! (suivi effectué en juillet 2018 et septembre 2019 sur plus de 2 000 places réparties sur 48 aires sur tout le territoire)

Des procédures judiciaires sont en cours grâce à l’action du CLC (Comité de Liaison du Camping Car) regroupant les usagers, les constructeurs les réseaux d’accueils …

Cet article me semble ne donner que le point de vue de cette société privée , point de vue bien souvent retrouvé dans d’autres organismes de presse régionaux. Cette société est, hélas, très forte en communication, ce qui donne lieu à des articles de presse  ressemblant bien souvent à de la publicité rédactionnelle.

L’accueil des camping caristes dans notre région mérite beaucoup mieux que le point de vue de Camping Car Park. Il y a sans aucun doute à mener une réflexion concernant l’accueil de nos véhicules réflexion à conduire dans l’intérêt de tous et non dans l’unique intérêt d’une société privée.

Un caractère informatif eut été sans doute plus intéressant et objectif en donnant la parole

aux élus qui ont choisi de maintenir des gestionscommunales des aires d’accueil

à d’autres réseaux -Aire Park par exemple- qui n’obligent pas à la possession d’une carte d’entrée et qui pratiquent des tarifs modulés

au réseau FrancePassion qui regroupe des agriculteurs, vignerons, etc qui acceptent d’accueillir dans leur propriété des campings caristes ! Là ce serait un réel soutient aux producteurs locaux et à  l’économie locale !

aux fédérations d’usagers


En tant que Président de l’UCCF (club le plus important de France avec plus de 1300 équipages soit plus de 2500 membres), adhérent à la FFACCC (unique fédération 100% camping cariste) je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements, pour développer un point de vue de camping cariste depuis …bien avant l’apparition de CCP!
Meilleurs sentiments camping caristes
Jean-Pierre Ruellé
Président de l’U.C.C.F.

Nous publierons la réponse de FR3 si elle nous parvient
 

Signalisation angles morts

Par Le 13/01/2021

Bonjour

Le dispositif de signalsiation des angles morts sur tous les véhicules poids lourds (plus de 3t5) , y compris les camping car prévu par le décret n° 2020-1396 du 17 novembre 2020 est obligatoire.
Attention son absence est sanctionnée par une amende de 4ème classe (135 €).

Texte officiel

Communiqué de presse